jeudi 10 mars 2016

Comédien, Vache à lait. Un conte pas si féérique.



C'est l'histoire d'une jolie petite poule et d'un jeune mouton rebelle qui se connaissent depuis toujours et décident de monter ensemble à la grand'ville pour devenir comédiens !!
Sur la route, le jeune mouton impétueux s'inquiète pour sa douce amie :
- Tu sais que ça risque de coûter de l'argent cette aventure, comment vas tu t'en sortir ?
- Oh ne t'en fais pas, répond la mignonne petite poulette, car figure-toi que je ponds des oeufs...en or !
- Oh ! C'est extraordinaire s'exclama le jeune mouton, tu es vraiment extraordinaire ! C'est sûr tu ne peux que réussir !
- Et toi mon mouton ? Comment vas tu t'en sortir ?
- Et bien n'as tu jamais remarqué ma toison ?


Et pour la première fois la petite poulette qui avait davantage l'habitude de regarder ses jolies plumes que le pelage des autres s'exclama :
- Nom d'un cocoricco, mais elle est en or !!!!




Les deux amis sûrs de leur force et de leur talent arrivèrent plein de certitudes à la grand'ville. Ils décidèrent alors de se séparer afin que chacun puisse saisir les opportunités qui s'offriraient à eux (chacun des deux savait que son propre talent serait sûrement plus facilement remarqué indépendemment de la médiocrité de l'autre...)


Très vite, la jolie poulette se fit remarquer par un Grand Coq qui lui expliqua que sans formation, il lui serait difficile d'aller plus loin,...et que justement il dirigeait une école et probablement la meilleure de la ville...Devant l'assurance du Grand Coq et ce conseil qui ne pouvait venir que d'un professionnel expérimenté (qui en plus était déjà passé à la télé une fois), la poulette n'hésita pas à échanger quelques oeufs contre la certitude d'une solide formation théâtrale qui lui ouvrirait portes et réseau.

De son côté, le mouton, après avoir donné quelques brins de sa jolie toison contre de premières photos, se vit recommander de faire d'autres vraies belles photos de professionnels par un grand photographe. En effet, un dindon plein de sagesse lui expliqua que ses précédentes photos étaient certes jolies et fort ressemblantes à ce que le mouton était dans la réalité mais, que contre une poignée de sa superbe toison, il pourrait lui reccomander un vrai amateur-professionnel qui saurait lui faire des photos dans lesquelles et bien ma foi “il se ressemblerait encore plus tout en étant encore plus beau !”. Le mouton n'hésita pas ! Si il pouvait se ressembler encore plus tout en étant encore plus beau...

Sans bien comprendre comment, la jolie poulette se retrouva non plus entourée d'un seul Grand Coq, mais de toute une basse-cour de Grands Coqs, qui, promi-juré, étaient tous le plus grand... Et ce fut quelques temps la fête aux oeufs ! Un oeuf pour un stage qui lui apprenait à être elle-même (car l'un des coqs lui assurait qu'il savait mieux être “elle-même” qu'elle ne le savait elle-même...hum...), 2 oeufs pour une Master Class lors de laquelle un coq qui avait fait fortune aux Amériques (la preuve, il l'avait inscris dans son CV, et une fois il a même rencontré de loin CocoWoody AllenRico, c'est dire...) lui expliquerait comment, non pas passer, mais REUSSIR ses auditions aux Etats-Unis (ce qui était bien pratique pour le jour où la grand'ville serait devenue trop petite pour sa prometteuse carrière), encore un autre lui assurait que le meilleur investissement pour ses oeufs était de les utiliser pour réaliser des ateliers lors desquels elle pourrait s'asseoir sur une chaise pendant 20mn et ainsi travailler son naturel face à d'autres jeunes poulettes (une fois, lors de ce stage, notre jeune poulette avait même pleuré après que ce Grand Coq l'humilia devant les autres poulettes sur son physique de cochonne et son manque de maturité, c'est dire s'il savait toucher les points sensibles et les tréfonds de l'être des jeunes comédiennes ! Vraiment elle était persuadée qu'il l'avait énormément aidée à progresser dans son jeu). Ateliers, stages, formations, master class...tous ces noms étaient fascinants, désormais la poulette le savait : Grâce à ses oeufs elle avait pu acquérir la crème de la crème de la formation, et surtout un réseau fantastique, car nul doute que tous ces coqs sauraient penser à elle pour l'aider dans sa carrière...Et puis surtout, un canard de grande expérience l'avait convaincue que contre quelques oeufs, il serait prêt à la coacher pour ses auditions.

Le mouton et la jeune poulette se croisèrent un jour lors d'une soirée à laquelle ils avaient pu rentrer contre quelques oeufs et quelques brins d'or afin de rencontrer les plus grands directeurs de casting de la ville. Ils s'échangèrent leurs bons plans. Dès le lendemain, le mouton investit un peu de sa toison dans les stages et autres formations recomandés par la poulette qui lui avait assuré avoir énormément progressé depuis (la preuve, chacun des coqs rencontrés lui avait assurée qu'elle était vraiment exceptionnelle !), quand à la poulette elle n'hésita pas à donner quelques oeufs pour obtenir des photos d'elle “encore plus ressemblantes que ressemblantes”, ainsi que pour se créer une bande démo écrite par un vrai professionnel scénariste qui lui écrirait des scènes SUR-MESUIRE tirées des plus grands films...

Quelques oeufs et brins d'or allèrent également dans la meilleure plate-forme en ligne d'annonce de castings tenue par des blaireaux particulièrement soucieux de la réussite des comédiens et qui promettaient de recenser l'ENSEMBLE des annonces gratuites du web en plus de toutes celles qui ne leur correspondaient pas afin qu'ils ne perdent pas de temps à les lire.
D'autres oeufs et brins d'or furent excellemment investis à l'attention d'un groupe de directeurs de casting, agents, réalisateurs, producteurs et anciens comédiens de renommée qui promettaient à ces jeunes talents que grâce à cet effort, une villa avec piscine pourrait être louée pendant 15 jours au soleil et que ce serait les conditions idéales pour leur distiller leurs meilleurs conseils ! D'ailleurs, l'activité de ces professionnels était si reconnue aujourd'hui qu'aucun d'eux n'avait plus eu besoin d'exercer leur métier depuis près de 10ans maintenant !

Leurs efforts avaient enfin payé ! En effet, demain mouton et poulette alllaient jouer ensemble dans un court-métrage non-rémunéré mais sur lequel l'ambiance était GA-RAN-TIE et avec une très grande ambition (avec bien sûr une rémunération prévue dès qu'une grande chaîne rachèterait le projet). Cette fois c'est sûr tout allait décoller ! Hélas, il n'y eut pas de suite à ce projet car les deux poussins qui le co-réalisaient se sont disputés pour une sombre histoire de manque de pain pour la régie...L'un est depuis devenu standardiste dans une boite de production audiovisuelle et l'autre cracheur de feu. Bref.


Un jour, la jeune poulette rencontra un cochon qui semblait avoir de grandes relations dans ce milieu...et il lui expliqua que si elle était prête à lui remettre quelques oeufs pour de nouvelles photos qu'il lui ferait lui-même (car en plus d'être agent, il était un photographe particulièrement reconnu par lui-même), il accepterait de la représenter auprès des plus grands qu'il connaissait depuis longtemps et dont il était devenu très proche (surtout depuis leurs décès). La poulette signa.


Le mouton, de son côté, était persuadé d'avoir trouvé LE filon ! En effet, il découvrit sur internet des blogs qui lui vendaient pour un minimum de brins d'or les conseils des plus grands professionnels avec en plus des e-books de recommandations sur “Comment devenir riche quand on est un mouton comédien ?” ! Super ! Sa spécificité est enfin reconnue et enfin il va pouvoir se démarquer avec une stratégie qui lui sera propre : celle du mouton-comédien ! Il était plein d'une grande gratitude pour les chèvres qui avaient eu l'idée de lui offrir autant de conseils avisés pour si peu ! (En bonus de son enregistrement à ces livraisons d'e-books il avait même reçu la liste des numéros de fax des plus grands directeurs de casting de la ville de 1996 à 1998 !)

Nos deux amis se sentaient enfin sur le point de réussir... en effet, plus de 50 anciennes connaissances de leur ferme d'origine leur avaient envoyés des “Waou ! “, “Super ma chérie !”, “Je savais que tu réussirais mon mouton”, “Quel grand acteur”, “Quelle actriiice !” après avoir publiquement publié des photos d'eux : Elle, déplumée dans une pose lassive sur un lit une larme dans les yeux, Lui, avec un regard dur, la toison gominée en arrière et un pistolet dans les pattes. Ils avaient vraiment l'air d'acteurs prestigieux vu de la ferme !

Pendant près de 5 ans, la réussite de leurs photos fut extraordinaire !

Malheureusement, la jeune poulette ne pondait plus assez d'oeufs d'or pour pouvoir s'acheter du grain... ce qui lui rendait la ponte d'oeufs en or encore plus difficile. Et sans bien comprendre pourquoi, beaucoup moins de Grands Coqs et cochons auto-proclamés influents ne lui promettaient de lui venir en aide depuis que s'étaient fânées les jolies plumes de son petit derrière... Quand à notre “un peu moins rebelle” mouton...il devait à tout prix se refaire des photos puisque désormais toute sa toison avait disparu... mais sans brin d'or pas de photo, et plus personne ne semblait croire en lui comme à la belle époque... étrange...

Tous deux se désespérèrent et décidèrent d'aller se promener ensemble pour se changer les idées. Après s'être fortement complimentés l'un l'autre, expliquant combien chacun admirait le travail remarquable de l'autre et avoir assuré que chacun d'entre eux avait de grands projets à venir, ils tombèrent, au détour d'un buisson, sur....une lampe magique !!!!



Ils la frottèrent, un génie apparut. Ils eurent chacun droit à un voeu. Ils firent tous deux le même : Qu'ils puissent réellement devenir ce pourquoi ils sont fait, qu'ils puissent enfin se réaliser et se transformer en ce que tous les plus grands de la grand'ville voyaient en eux, et que le talent dont on leur parlait tant soit enfin publiquement reconnu..

Alors, un grand nuage de fumée les enveloppa et, lorsque qu'il se dissipa la jeune poulette trouva une énorme tête face à elle... Elle eut un mouvement de recul, puis découvrit qu'il s'agissait de la tête d'une ENORME vache. Elle s'exclama :
- Aaaah !!! Mouton, mouton ou es-tu ?
Et la vache répondit :
- Là !!! Mais toi poulette je ne te trouve plus, ou es tu ?
Et, face à “mouton”, une seconde énorme vache répondit à son tour :
- Là !!

Tous deux, incrédules, regardèrent alors entre leurs pattes car ils ressentirent une douleur dans leurs bas ventres... et là, accrochés à leurs pis, essayant d'attraper la tété, bondissant autour... se trouvait toute une joyeuse bande de Grands Coqs, d'influents cochons, de malins blaireaux, de gloutons dindons, de malicieuses chèvres... et tous se régalait rudement bien !

La poulette aux oeufs d'or et le mouton à la toison toute aussi précieuse étaient devenus deux splendides et soumises vaches à lait !

THE END :) ! 












2 commentaires :

  1. Génial ! c'est tellement ça !!! bravo à toi !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Claudie,

      Hélas, bien qu'un peu exagéré (quoi que...), il y a probablement un poil de vrai derrière cette petite satire. Néanmoins, je crois profondément que chaque comédien, de part son attitude et son intégrité, a tout de même le choix de pouvoir tracer son propre chemin et favoriser les rencontres positives. Heureusement !

      Bonne journée !

      Ravi de vous avoir diverti.

      Supprimer