mercredi 16 mars 2016

Construction du personnage et utilisation de son poids


Dans le travail de composition pour un rôle, nous sommes en perpétuelle recherche de nouveaux outils, de nouvelles sensations, de nouvelles options qui nous permettraient d'obtenir de nouveaux résultats dans la construction d'un personnage.

Je me suis récemment rendu compte d'une caractéristique que j'avais peu pris en compte jusqu'à présent : l'utilisation de mon propre poids. Il se trouve probablement parmi vous certains comédiens formés au mime ou à la clownerie qui doivent avoir de grandes compétences quand à “comment” utliser son poids. Je serais ravi de recevoir vos exercices, théories, livres et autres ressources permettant d'exploiter au mieux cette carcatéristique propre à chacun.

En attendant, voici de façon succinte, la façon dont la “sensation” de mon propre poids peut m'aider à créer une singularité à mes personnages.

A travers la pratique de la danse, je me suis aperçu que je pouvais resssentir mon propre poids de 3 façons différentes :
- Mon poids “réel”, parfaitement réparti dans l'ensemble de mon corps et de mes membres.
- Mon poids “expansif”, ce poids devient une masse énorme autour de moi et qui enveloppe l'ensemble de mon corps.
- Mon poids “concentré”, ce poids devient davantage un centre de gravité relativement léger et recentré dans la région du bassin.

Bien évidemment, comme souvent, ces sensations ne fonctionnent que si on parvient à les ressentir, et celà passe forcément par de la détente et de l'entrainement. Chacun peut ressentir des choses différentes, ce qui compte c'est de découvrir de nouvelles sensations, quelles qu'elles soient : Qu'il s'agisse de travailler sur la construction physique de son personnage ou sur son émotivité, les sensations et les convictions doivent surpassées la réalité.


  • Poids expansif :
Le poids est ressenti comme une masse qui nous entoure. Cette sensation entraînera un rythme physique du personnage plus lent. Chaque mouvement, comme celui de se retourner, force le personnage à devoir réaliser ce mouvement comme si il supportait une charge supplémentaire qui l'enveloppe. Tout devient plus lourd, plus lent, plus difficile. En même temps, cette sensation encrera davantage le personnage dans le sol. Il dégagera davantage de solidité. Le personnage est un roc !


  • Poids concentré :
Le poids est ressenti comme un centre de gravité léger concentré dans la région du bassin. Cette sensation libère les autres membres du corps. Tout mouvement part du bassin avec facilité et rapidité, les autres membres suivent avec beaucoup de légéreté, sans forcer. Cette sensation peut amener sur des personnages vifs, fluides, fuyants,...parfois nerveux selon les autres caractéristiques amenées au personnage.


  • Poids réel :
Le poids est parfaitement ressenti dans l'ensemble du corps et de ses membres. C'est sans doute la sensation qui nous rapproche le plus de nous-mêmes et la sensation avec laquelle on est le plus habitué à se mouvoir. Quoique celà dépend de la projection que chacun se fait de son propre poids dans la vie de tous les jours ! A chacun d'en définir les effets selon son propre physique !




Encore une fois, il s'agit de sensations, et d'outils possibles. Tout l'intérêt est de cumuler celà avec d'autres outils et pourquoi pas même essayer des combinaisons lors de vos entrainements. Par exemple : Mon personnage dégage une impression physique de masse pour les gens extérieurs mais il a lui-même la sensation d'être un moineau ! Que combiner pour quel résultat ;) ?

Amusez-vous bien !!

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire