mardi 6 septembre 2016

Extrait L'Acteur et la Cible, D. Donnellan - Attention ou Concentration pour l'acteur ?



Dans le livre Le travail à l'Actors Studio, Lee Strasberg évoque a plusieurs reprises l'importance de la concentration pour un comédien. Celà a toujours été à mon sens l'un des éléments les plus importants dans la préparation d'un comédien (avec la détente). Il m'a toujours semblé qu'une des raisons principales pour lesquelles un comédien en formation peut "rater" sa prestation est liée à une mauvaise concentration avant son entrée en scène. Pourtant je souhaite partager aujourd'hui une vision différente que j'ai découvert dans le livre L'Acteur et la Cible de Declan Donnellan. Je vais donc vous en partager un extrait lors duquel l'auteur explique que pour lui, au contraire, la concentration peut être un obstacle à l'attention et donc au jeu :



" LE PREMIER CHOIX DIFFICILE :LA CONCENTRATION OU L'ATTENTION
 [...]
Nous avons beau souhaiter avoir les deux , nous ne pouvons jamais n'en avoir qu'un seul à la fois. Il est important de ne jamais se concentrer. Car la concentration détruit toujours l'attention. Vous ne pouvez pas vous concentrer sur quelque chose et y faire attention en même temps. C'est le premier des choix difficiles : concentration ou attention. A vous de choisir. Vous ne pouvez simplement pas avoir les deux, c'est tout.
[...] la concentration ne concerne que moi. Si nous sommes très concentrés sur un objet externe, sur une autre personne, nous perdons petit à petit cet autre et ne finissons par ne plus voir que que notre façon de le voir. En d'autres termes, celà finit par ne plus traiter que de moi. La concentration prétend se consacrer à l'autre, il n'en est rien. Nous choisissons la concentration plutôt que l'attention parce que nous pouvons nous mettre en "mode concentration". L'attention est d'une toute autre nature. Elle est donnée et doit être trouvée. Nous éxcrétons des tonnes de concentration, et pensons pouvoir en contrôler le flux. C'est précisément ce pourquoi elle a si peu d'intérêt. En revanche nous ne pouvons pas contrôler l'attention, et c'est ce qui la rend à al fois si utile et si effrayante. [...] "

Il est vrai qu'en début de formation, afin de répondre à la remarque de notre professeur demandant d'être davantage "à l'écoute", une erreur fréquente peut être commise : 
Bien que partant d'une bonne intention, le comédien va se retrouver à "fixer" et à se concentrer avec une telle ardeur sur son partenaire que toute notion d'échange et d'écoute réelle de l'autre va devenir impossible.

       Oui bon ben stoppe un peu de concentrate hard, et concentrate attentif plutôt



Néanmoins celà est-il dû à un problème de concentration ? Je ne le crois pas. Si je trouve du sens aux écrits de D. Donnellan, je reste persuadé qu'un comédien, avant de jouer, se doit de travailler sa concentration. Mais une concentration souple, une concentration naturelle, une concentration ouverte...mieux une concentration attentive !

L'extrait proposé plus haut est intéressant car il met le doigt sur ce qu'une mauvaise concentration peut entrainer comme travers, et met en avant l'importance de la détente mais la concentration n'a pas nécessité à être antagoniste à l'attention. A chacun de trouver son shéma pour obtenir une maitrise efficace des deux.

Mon chemin à moi : Détente - Concentration- Energie - Attention - Détente

Qu'en pensez -vous ?

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire