vendredi 10 février 2017

D'humeur à prende un verre au Davy's Apero

L’esprit du blog Au Petit Comédien est de produire des articles principalement tournés sur l’essence même du jeu ainsi que de partager les réflexions et sensations que celui-ci peut générer. Néanmoins, cette rubrique Billets d’humeur me laisse la liberté de dériver de temps à autres sur des sujets “hors jeu” (bam jeu de mots dans la tronche !). Aujourd’hui je souhaitais mettre en avant un type d’événements auxquels je me rends parfois. Les Davy’s Apero !



Travailler son réseau est censé être une part importante de l’activité du comédien professionnel (comme dans beaucoup de professions j’imagine). Cependant, bien qu’étant quelqu’un de plutôt sociable et d’ouvert aux rencontres, je me considère être davantage une “personne de relations” qu’une “personne de réseau”, et finalement je me rends à peu d’événements pouvant être de nature à développer ce fameux réseau. Si je n’ai pas une vraie raison et donc une vraie envie d’être à un événement (projection, débat,… ) je préfère passer ma soirée autour d’un verre avec les gens que j’aime plutôt que de le faire avec des gens que je ne connais pas. A ceci s’ajoute que, parmi la multitude d’événements proposés, certains ressemblent plus à des machines à se faire du fric pour leurs organisateurs qu’à une véritable opportunité de filer un coup de pouce aux petits comédiens parisiens. Bref, vous l’aurez compris je ne suis que moyennement friand des soirées réseau comédiens dans lesquelles les promesses sont souvent aussi légères que celles de nos politiques.

Néanmoins, j’avais simplement envie de faire un petit focus sur les Davy’s Apero auxquels je me rends de temps en temps. Comme son nom l’indique ces apéro sont organisés par...Davy, réalisateur. Je ne sais pas dans quelle mesure il souhaite ou non rester discret aussi je ne donnerai pas son nom de famille, mais 80% de la pègre cinématographique parisienne doit savoir de qui je parle ! Ces apéros sont organisés depuis quelques années maintenant et sont gratuits, ouverts et fondamentalement bienveillants, sympathiques. Ce que je souhaite mettre en avant c’est qu’il ressort une vraie générosité de la part de Davy de faire se rencontrer comédiens, réalisateurs, producteurs, photographes, maquilleurs, dresseurs animaliers, techniciens… et de filer un coup de main à tout ce petit monde. A nouveau, de mon côté, je n’ai pas le goût à faire beaucoup de networking, néanmoins tout en restant tranquillement à boire ma bière et en me promenant dans le bar je repars toujours naturellement de ces soirées en ayant pu échanger avec 2-3 nouvelles personnes très sympathiques ou ayant pu prendre des nouvelles de personnes que je n’avais pas vu depuis longtemps. Alors oui des fois il y a des gens dont les projets, les envies sont un peu moins “solides” que pour d’autres… mais personne ne vous oblige à rester en contact avec quelqu’un qui ne vous inspire pas. Oui également, comme partout dans ce métier (et dans d’autres) il y a des personnes qui vous font miroiter des projets dans lesquels on vous laisse comprendre que vous pourriez faire partie et puis… et puis ça tombe à l’eau. Ca ça existera toujours. Néanmoins je me souviens Davy expliquer un jour :

“ Qui peut juger que telle personne à davantage sa place à être ici que telle autre ? Qui peut juger que telle ou telle personne ne va pas mieux réussir que toi demain ?  Qui est-on pour se permettre de croire qu’on vaudrait mieux que untel ou untel ?”

Et bien voilà, c’est précisément pour cette façon de penser résolument bienveillante, optimiste, encourageante et ouverte que j’ai toujours plaisir à me rendre aux Davy’s Apero. Malgré l’acide A-propos du blog (qui est davantage une satire d’humeur volontairement taquine qu’une réelle salve d’attaques personnalisées et ciblées), j’aimerais pouvoir faire mien cet état d’esprit prôné par Davy et essayer de voir davantage le positif chez les autres que le négatif, et prendre plaisir à pouvoir “filer un coup de main”. Je crois que, quelque part, c’est un petit peu ce que nous essayons de faire à travers ce blog et particulièrement avec l’Observatoire de démo qui nous permet de “construire” en se concentrant sur des talents que nous aimons plutôt qu’en perdant du temps sur les aspects négatifs de ce milieu. Même si, à nouveau, j’assume tout à fait notre A-propos ainsi que le petit conte pas si féérique : Comédien, vaches à lait , qui ne sont justement que de petits articles volontairement sarcastiques ou provocateurs me permettant d’évacuer l’humeur du moment et de passer à autre chose.

Bref, je souhaitais simplement faire part de ma reconnaissance à Davy pour l’organisation de ces moments mais surtout pour sa gentillesse, sa générosité. Il se trouve qu’il y a un Davy’s Apero demain soir (11 février 2017), celui-ci est consacré au projet L’Incroyable Odyssée de Gaël et Axel Rezé. J’ai une bronchite pas sûr que je puisse m’y rendre malheureusement.
T'aimes les Davy's Aperos ? Lâche ton com' fada !




Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire